Dossier Pitbull : la solution de Daniel Fillion, l’ÉDUCHATEUR

La situation que nous vivons avec les pitbulls préoccupe aussi le spécialiste en comportement félin Daniel Fillion.

Dans une vidéo qu’il a tourné la semaine dernière, Daniel nous fait part d’une solution qui s’appliquerait aussi aux chats et qui profiterait à tous.

Bon visionnement 🙂

2 Comments

  • Répondre juin 18, 2016

    Gannevalle

    J’oubliais: stérilisation et micropuce et enregistrement obligatoires. Cours d’obéissance pour les chiens de certaines catégories (molosses par exemple), chiens en laisse et éventuellement muselière en public…
    Interdire ces types de chiens (toujours catégorisés) aux personnes ayant eu des antécédents de violence sur autrui. Il est bien prouvé que la violence sur les humains dans certains contextes familiaux comment par la violence sur les animaux.
    Et surtout, surtout, s’attaquer à la source, les éleveurs de cours peu scrupuleux qui reproduisent n’importe comment, interdire la vente d’animaux dans les animaleries dont certaines possèdent, et c’est bien connu, leurs propres usines à chats ou à chiots… et les friands de combats de chiens car nous n’avons toujours pas eu de réponses aux solutions pour les éliminer.
    Tout ce qui est énuméré plus haut est déjà connu depuis tellement longtemps qu’on se s’étonne encore et toujours de l’inertie politique dans la volonté de s’attaquer au problème.
    La vente d’animaux en animalerie génère des millions de $ en taxes… C’est comme le tabac, on l’interdit partout mais il est toujours en vente. Concluez vous même!

  • Répondre juin 18, 2016

    Gannevalle

    Bonjour,
    Avez vous mis votre vidéo sur la page du maire Régis Labaume? En tout cas, merci aussi de parler de ce qui se fait ailleurs, dans la règlementation, on parle trop souvent de ce qui ne fonctionne pas ailleurs et des points négatifs (comme Denver par exemple, bannissement des pitbulls et euthanasies massives) mais pas de ce qui fonctionne (Europe, plusieurs pays ont de bonnes règlementations… Les chiens sont classés dans des catégories, ce qui permet un meilleur contrôle et encadrement… et plus. Ex. une personne ayant un casier judiciaire de violence – pas celui qui a eu 3 points de moins pour dépassement de vitesse de 10 km…- ne peut détenir un chien de certaines catégories…
    Bref, merci et j’espère que le maire L. prendra le temps de lire tous les avis des professionnels animaliers.

Laissez un commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.