Enseigner « reste sur ton coussin » à un chiot!

Un chiot, c’est connu: c’est impulsif! Pleins d’énergie et de joie de vivre, les chiots sont curieux et vifs d’esprit. Mais cela peut devenir problématique pour un guide qui tente d’encadrer les débordements de son chiot.

La préparation du repas du chiot peut alors s’avérer ardue, puisque ce bébé chien affamé a peine à attendre qu’on lui serve sa ration.

Alors que faire? Il faut donner un chiot un repère, un endroit ciblé, facile à atteindre pour l’attente du repas. Un endroit confortable, d’où il verra son guide, un endroit en retrait du comptoir de la cuisine et qui permettra à ce dernier, toute la latitude pour la préparation du repas. Quoi de mieux qu’un coussin placé de façon à ce que le chiot voit son guide et vice versa?

Nous utiliserons la technique du renforcement positif (R+: renforcement du bon comportement) et de la punition négative (P-: ignorance du mauvais comportement) pour entraîner notre chiot à rester sur son coussin pendant la préparation de son repas:

  • Pour débuter, placez le coussin près du comptoir de cuisine où se prépare le repas. Avec ou sans clicker (ou peut aussi dire le mot « yes » au lieu de clicker), récompensez le chiot qui monte sur son coussin à l’aide d’un petit morceau de nourriture appétissante.
  • Récompensez toutes les fois que votre chiot revient sur son coussin. On pourra le leurrer (attirer) vers le coussin s’il s’en éloigne trop.
  • Faites-le coucher sur le coussin et récompensez ce comportement.
  • Répétez la manœuvre jusqu’à ce que le chiot commence à comprendre qu’il est plus payant de rester sur le coussin pour y attendre de la nourriture que de rester près du comptoir où rien ne se passe.
  • Augmentez les stimulations en brassant les plats et ustensiles sur le comptoir et en ouvrant la porte du frigo ou du garde-manger.
  • Si le chien redescend du coussin, ne le grondez pas. Leurrez-le de nouveau vers son coussin.
  • Dès que la position du chiot sur le coussin se stabilise vraiment, diminuez et espacez les renforcements.
  • Éloignez très graduellement le coussin vers sa place originale.
  • Continuez les renforcements en allant lui porter sur son coussin les récompenses.
  • Maintenant, prenez le plat du chiot et posez-le parterre. Dites-lui « ok » pendant qu’il se lève pour venir manger en pointant du doigt son plat. À la longue, ce signal sera donné après un reste sur le coussin et sera l’autorisation finale pour que le chiot puisse avoir accès à son plat.

Voilà! En quelques minutes, vous aurez enseigné positivement à votre chiot à contrôler son impulsivité lors de l’attente de la préparation des repas.

Pour bien comprendre la technique, ci-jointe une petite vidéo tournée avec un chiot Cane corso de 11 semaines:

Éducateur canin et comportementaliste, Danielle est propriétaire et directrice de la compagnie FIDÈLE CANIN qui produit et distribue le harnais FIDÈLE et autres produits d’entraînement canin. FIDÈLE CANIN offre aussi des services d’entraînement canin au clicker et de consultation comportementale. Danielle a débuté dans le monde canin comme zoothérapeute dans le réseau de la santé et a monté son propre élevage de Golden retrievers spécialisés en zoothérapie dès 1989. Formée par les plus grands experts internationaux en entraînement et en comportement canin, Danielle se spécialise aujourd’hui en agressivité et peur canine.

Laissez le premier commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.