La SPCA va contester la décision du maire Denis Coderre

Suivant l’annonce du maire Denis Coderre faite, laquelle mentionnait que la ville projette d’adopter une législation visant des races particulières de chiens comme solution pour traiter la problématique des chiens dangereux, la SPCA de Montréal promet de contester toute forme de législation qui vise certains types de chiens par rapport à leurs caractéristiques physiques et évalue présentement toutes les options pour répondre à ce plan annoncé par la ville.

La SPCA de Montréal s’oppose aux interdictions visant des races particulières car elles sont inefficaces pour rendre les villes plus sécuritaires ; elles enlèvent toute responsabilité aux gardiens suite à des agressions et elles véhiculent la fausse prémisse que certains chiens sont méchants simplement en raison de leur apparence physique. ‘’Les conséquences seraient énormes si une telle législation était adoptée. Cela impliquerait la mort de milliers de chiens ayant un bon comportement et qui peuvent être adoptés, simplement en raison de leur apparence physique’’, dit Nicholas Gilman, Directeur général de la SPCA de Montréal. ‘’Nous ne laisserons pas cela arriver ici.’’

Les législations visant des races particulières sont discriminatoires, vagues et il est presque impossible de les appliquer. De telles interdictions se sont révélées inefficaces et destructrices dans plusieurs états américains – tellement que 20 états ont adopté des règlements interdisant les municipalités de mettre en place toute forme de législations visant des races particulières de chiens. ‘’Nous sommes totalement choqués et déçus par l’annonce faite par le maire Coderre ce matin, et nous allons explorer toutes les options possibles pour renverser cette décision, incluant des mesures légales.’’, dit Alanna Devine, Directrice de la défense des animaux à la SPCA de Montréal. ‘’Nous savons que les montréalaises et montréalais comprennent que miser sur la peur et les préjugés pour justifier cette législation est inacceptable. Dans les prochains jours, nous allons travailler avec des experts ainsi que d’autres organisations, et nous allons inviter le public à nous assister pour faire entendre à la ville que cette solution est inacceptable et inefficace pour gérer la situation des agressions de chiens.’’

La SPCA de Montréal reconnait que les agressions de chiens sont une menace sérieuse à l’égard de la sécurité publique et celle-ci doit être traitée pour s’assurer de la tranquillité d’esprit de la communauté, dans laquelle humains et chiens cohabitent. La SPCA de Montréal croit que la façon la plus efficace d’adresser cette problématique est par le regroupement des organismes de défense des animaux, des municipalités, d’experts en comportement canin et vétérinaires, travaillant tous ensemble pour mettre en place différentes stratégies pour contrer les agressions de chien dangereux, de toutes races confondues, et en mettant l’emphase sur la prévention.

Laissez le premier commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.