La ville de Québec décide de bannir les Pitbull

La nouvelle est tombée comme un couperet : le Maire Régis Labeaume a annoncé sur sa page Facebook qu’il sera interdit de posséder un pitbull à Québec à compter du 1er janvier 2017.

Voici le communiqué officiel émis par la ville.

Québec, le 16 juin 2016 – La Ville de Québec a procédé à une modification de son règlement sur les animaux domestiques (R.V.Q. 1059) afin d’interdire les chiens de type pitbull sur l’ensemble de son territoire. À compter du 1er janvier 2017, il sera interdit à toute personne de garder ou d’avoir en sa possession ce type de chien.

Ainsi, les propriétaires d’animaux visés ont un délai de 6 mois pour respecter la réglementation et se départir de leur animal.

« Nous bannissons les pitbulls parce que ce sont des chiens particulièrement agressifs et imprévisibles reconnus pour infliger des blessures graves, a déclaré M. Régis Labeaume, maire de Québec. Nous voulons assurer une meilleure sécurité aux citoyens de la ville de Québec, c’est pourquoi nous agissons rapidement. »

« Le sentiment de sécurité est essentiel dans une ville. Québec est reconnue comme étant un endroit où il fait bon vivre, où il y a un climat de sécurité et un sentiment de bien-être que nous souhaitons préserver à tout prix, a ajouté M. Patrick Voyer, responsable de la gestion animalière. Le règlement permettra de contrôler le risque associé à ces chiens très dangereux. »

Modalités du règlement

Signifie tout pitbull, un chien de race bull terrier, Staffordshire bull terrier, American bull terrier ou American Staffordshire terrier, hybride issue d’un chien de la race bull terrier, Staffordshire bull terrier, American bull terrier ou American Staffordshire terrier et d’un chien d’une autre race, de race croisée qui possède des caractéristiques physiques substantielles d’un chien de la race bull terrier, Staffordshire bull terrier, American bull terrier ou American Staffordshire terrier.

À la suite de l’entrée en vigueur du règlement le 1er janvier 2017, les citoyens qui sont en possession d’un chien de type pitbull s’exposeront à des amendes allant de 150 $ à 1 000 $ pour une première offense, puis de 300 $ à 2 000 $ pour une seconde offense.

1 Comment

  • Répondre juin 28, 2016

    L'éducateur

    En France, leur détention est réglementé pour éviter les dérives et responsabiliser les maitres. Si ces chiens ont mauvaises réputations les statistiques montrent bien que ce ne sont pas eux qui mordent le plus… Il n’y a pas de mauvais chiens mais uniquement de mauvais maitres, les pitbulls souffrent d’une mauvaise médiatisation, qui n’a pourtant pas lieu d’être, bien éduqués, ils ne sont pas plus agressifs que d’autres races de canidés…

Laissez un commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.