Les animaux ne sont plus des « biens meubles » en France.

La commission des lois de l’Assemblée nationale a reconnu mardi aux animaux la qualité «d’être vivants doués de sensibilité». C’est une belle victoire considérant que ceux-ci étaient considérés comme des «biens meubles» dans le Code civil français.

Il y a deux ans, on se rappelle que la Fondation Trente Millions d’Amis a lancé une pétition visant à changer le statut juridique des animaux. La pétition a été signée par 600 000 personnes dont plusieurs intellectuels et scientifiques comme Hubert Reeves, Michel Onfray, Matthieu Ricard et Erik Orsenna.

Cette modification du Code civil devrait avoir un impact majeur, car elle va permettre de condamner les propriétaires et éleveurs qui infligent de mauvais traitements aux animaux.

Près de 89 % des Français se sont révélés favorables à ce changement selon un sondage réalisé à la fin du mois d’octobre pour 30 millions d’amis.

Co-fondateur du blogue www.encompagniedeschiens.ca, Michel Lacasse est éducateur canin et chroniqueur-radio en comportement canin. Ses méthodes de travail sont axées sur le renforcement positif.

Laissez le premier commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.