Mauvais comportements canins…Une invention de l’être humain?


Juin 2006, je vais magasiner, loin de moi l’idée d’adopter un chien. Je passe par hasard devant une animalerie, le genre qui reçoit aujourd’hui des amendes pour négligences et qui rend possible la reproduction en série qui contribue à inonder les refuges. En 2006 Facebook n’existe pas, je n’ai jamais entendu parler d’usines à chiots, de la vie horrible que vivent les reproducteurs, encore moins de l’impact qu’aura ce début de vie misérable sur mon chien.

J’arrive devant la cage d’un bichon maltais qui tremble de tous ses membres, je suis incapable de la laisser là, elle me rappelle mon premier chien et il faut que je la sauve. L’employé la sort de sa cage, elle tremble, elle a peur de nous, elle se cache dans le coin, ne veut pas nous voir. On est loin du petit chiot enjoué qui veut jouer, se faire flatter. Avoir eu une petite base de connaissances en comportement canin, j’aurais su que quelque chose clochait. J’ai quitté l’animalerie avec ce petit chien qui sera bien éduqué, elle sera inscrite à des cours et répondra à tous les commandements. Ce sera un chien PARFAIT!

Mais qu’est-ce qu’un chien parfait? Selon monsieur et madame tout le monde, c’est un chien qui ne jappe pas, qui ne gronde pas, que ne brise rien, qui ne démontre pas d’agressivité même lorsqu’on l’est envers lui, qui ne creuse pas de trous dans notre jardin. C’est un chien qui marche aux pieds, qui rentre tout propre lorsqu’il sort même les jours de pluie, qui est tranquille, qui laisse les enfants lui faire mal sans broncher, qui répond à tous les commandements et qui écoute au doigt et à l’œil. C’est un chien social, qui ne peut se permettre d’avoir peur de quoi que ce soit et de réagir, c’est un chien qui reste tranquille même quand on ne s’en occupe pas. Bref, on demande à un chien d’être parfait alors qu’on ne l’est pas, d’avoir les comportements d’un humain poilu à 4 pattes. Avec toutes nos attentes, un chien ne peut certainement pas être parfait puisqu’avoir un comportement de chien est interprété comme un mauvais comportement. Personne ne veut d’un chien qui aboie sans arrêt, mais pourquoi l’empêcher systématiquement d’aboyer? Nous on crie, on parle, on rit, on pleure, on chuchote; le chien aboie pour avertir, pour jouer, pour exprimer sa joie. C’est un de ses principaux moyens de communication.

On revient en 2006, mon chiot pleure tout le long dans l’auto, ça lui prend une semaine à s’adapter au premier plancher, une autre semaine au deuxième. Ça lui prendra un an à monter les marches, ne grimpera jamais sur les meubles. Elle n’aime pas les hauteurs, donc se faire prendre. Elle n’est pas colleuse, ne veut pas dormir dans mon lit, n’aime pas outre mesure les caresses. Bien oui, ça existe! Les cours de groupe ont été un fiasco, lorsqu’on essayait de lui apprendre la marche au pied (on tournait en rond faute de place), elle tirait vers la porte pour fuir, et elle ne voulait plus bouger lorsqu’on s’éloignait de la porte. Elle ne mange pas dès qu’elle quitte la maison, car elle est trop nerveuse, donc difficile de lui rendre le tout intéressant. Puis, au passage, je prends quelques conseils basés sur la théorie de chef de meute et de dominance, grave erreur avec ce type de chien qui a peur de tout, mais c’est tout ce qui existait à l’époque sur le comportement canin. Je n’ai qu’empiré la situation. Nous n’avons jamais envisagé de l’abandonner, mais je lâche prise, décide de la laisser être celle qu’elle est dans la maison et adopte un second chien chez un éleveur. Celui-ci est super affectueux, mais développe quelques comportements indésirables à cause des réactions de mon autre chien. Chanelle a bien sûr peur du nouveau venu, elle ne veut plus aller chercher les toutous, car ce monstre de 2lbs essaie de le lui enlever.

Une découverte qui vient tout changer

Les études en comportement canin ont beaucoup évolué. Le père de la théorie du chef de meute s’est rétracté. Je découvre qu’il y a des éducateurs canins qui ne parlent plus de dominance, qui sont contre les colliers étrangleurs, qui enseignent aux chiens de façon amusante plutôt que de punir sans leur apprendre comment se comporter.
J’ai rencontré des éducateurs extraordinaires, qui adorent les chiens. Ils vont jusqu’à faire du bénévolat pour aider les humains, améliorer la qualité de vie des chiens et diminuer les abandons. J’ai travaillé avec eux, je me suis inscrite à un cours d’éducateur canin, j’ai assisté à des séminaires, j’ai lu des livres.

Avec tout ce que j’ai appris est-ce que mes chiens sont maintenant parfaits? Ils ne répondront jamais au modèle du chien parfait, surtout pour vous qui les côtoyez toujours en situation de stress. Par contre, cela a amélioré notre vie énormément et a répondu à mes questions. Nous avons trouvé un juste milieu pour coexister avec nos différences.

  • Pourquoi Chanelle est-elle ainsi? La période de socialisation des chiots va de 3 semaines jusqu’à 3-4 mois avec une période particulièrement sensible entre 3 et 7 semaines. Lorsque les chiens viennent d’une usine à chiots, ils ne sont pas socialisés et leurs parents ne sont pas en mesure de leur apprendre le langage canin. Certains chiens vont tout de même bien s’adapter, alors que d’autres comme le mien auront peur de ce qu’il n’a pas vu ou entendu à l’intérieur de cette période. Il faudra travailler en désensibilisation. Chanelle a appris les commandements de base, mais à la maison. C’est une chienne très intelligente, j’ai l’impression qu’elle comprend tout ce que je dis. Elle monte maintenant les marches. Elle ne jappe plus de façon hystérique après tous les inconnus lors de sa marche, à part dans certaines situations. Elle tolère d’être prise dans nos bras, mais pas par des inconnus. Elle a tout de même des limites, car elle reste très craintive.
  • Pourquoi les chiens ne marchent pas naturellement aux pieds? Parce que la vitesse ne leur convient pas, nous n’avançons pas assez vite pour eux qui trotteraient davantage qu’ils ne marcheraient s’ils étaient libres, et aussi, parce que c’est bien ennuyant de marcher aux pieds. Ce qui est agréable pour un chien c’est de sentir les odeurs et de lever la patte, c’est un peu l’équivalent humain de prendre ses textos et d’y répondre. Il est donc possible de montrer à un chien à ne pas tirer en le laissant vaquer à des activités intéressantes pour lui.
  • Il est possible de régler certains problèmes ou d’éviter qu’ils ne se développent en offrant une dépense d’énergie plus grande à nos chiens et il existe plusieurs façons de le faire (activités physiques, intellectuelles, masticatoires, etc.) sinon, il va la dépenser en se trouvant des activités beaucoup moins intéressantes pour nous, comme japper ou protéger le divan.
  • Punir un chien qui brise ou fait des dégâts en l’absence du maître ne fait qu’empirer le problème et il existe des manières de régler la situation.
  • Le grondement n’est pas une marque d’agressivité, mais une façon pour un chien de démontrer son inconfort face à un acte ou une situation. Le punir est très dangereux, car un chien qu’on punit risque d’apprendre qu’il est mal de grogner, d’éliminer de son répertoire ce signal essentiel et d’ensuite mordre directement. L’humain aura alors créé un problème de comportement qui n’était pas présent lorsque le chien avisait de son malaise. La méthode la plus sûre est de lui apprendre à aimer ou tolérer les choses qui provoquent un grondement, il ne grondera plus, car ça ne l’embêtera plus.
  • J’ai aussi appris son langage et ses besoins. Mes attentes ne sont plus exactement les mêmes, j’ai adopté des chiens avec des comportements de chiens, je ne peux pas m’attendre à ce qu’ils se comportent comme un humain.
  • J’ai aussi appris que l’état de mon chien n’est ni ma faute, ni la sienne, mais plutôt celle d’une industrie sans scrupule qui ne cherche qu’à faire des sous, sans considérer le mal qu’elle fait aux animaux. Il y a bien sûr certains mauvais comportements que j’ai renforcés sans le vouloir.

Est-ce que mon futur chien sera parfait maintenant que j’ai des connaissances en comportement canin, certainement pas selon l’image que plusieurs humains se font. D’une part parce qu’il sera peut-être un chien abandonné avec un passé qui ressemble à Chanelle. D’autre part, parce qu’il lui sera permis d’être un chien. Il pourra aboyer (de façon modérée), creuser des trous dans mes plates-bandes pour se rafraîchir en été et de revenir plein de terre, sentir les odeurs lors de la marche et de gronder pour me dire qu’il a peur. Il lui sera aussi permis de dormir dans mon lit et de s’énerver dans la maison pour dépenser son énergie. Par contre, j’aurai plus d’atouts de mon côté pour éviter qu’ils ne développent certains mauvais comportements ou l’aider à les vaincre. Évidemment ça ne se fait pas tout seul, ça prend de la patience et de l’entrainement.

Pour les comportements indésirables, il existe en 2014 des éducateurs canins qui travaillent en renforcement positif, des méthodes d’apprentissage agréables pour les chiens. Les recherches prouvent que les méthodes aversivent (punitions, étrangleurs, violence, etc.), ont un impact très négatif sur les chiens. Plus il vivra d’expériences négatives intenses, plus ça prendra d’expériences positives pour qu’il les oublie.

(un texte de, Cathy Tremblay.)

Co-fondatrice du blogue "En compagnie des chiens". Nadine à une formation d’éducatrice canine et de zoothérapeute. Elle tire ses connaissances des plus grands professionnels et scientifiques du milieu canin. Elle a d’abord étudié en philosophie, pour assouvir sa curiosité qui la pousse toujours à approfondir ses questionnements. Elle fais principalement de la consultation à domicile et en clinique vétérinaire et anime des ateliers et conférences de prévention et d’éducation de toutes sortes sur le meilleur comportement à adopter avec votre animal.

1 Comment

  • […] Personne ne veut d’un chien qui aboie sans arrêt, mais pourquoi l’empêcher systématiquement d’aboyer? Nous on crie, on parle, on rit, on pleure, on chuchote; le chien aboie pour avertir, pour jouer, pour exprimer sa joie. C’est un de ses principaux moyens de communication.  […]

Laissez un commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.