Mon chien ne comprend rien! – Et si c’était à vous de comprendre…

S’il est un point qui ne suscite aucune controverse, c’est bien celui d’affirmer que l’homme et le chien sont deux espèces différentes. Cette différence ne se résume pas seulement pas à la différence physique, mais aussi à bien d’autres aspects, dont celui des modes de communication.

En effet, ces 2 espèces communiquent de façon très différente. Mais, quelle importance revêt la communication dans notre relation avec notre animal? Elle est primordiale, comme dans toute relation! Et ce qui est essentiel dans celle que nous avons avec notre animal, c’est qu’elle doit être très claire, sinon on risque de se retrouver avec quelques problèmes. D’ailleurs, j’oserai affirmer que la majorité des problèmes que les propriétaires vivent avec leur chien a comme point de départ un trouble de effet, ces troubles de la communication peuvent engendrer des problèmes de malpropreté, de vocalisation, de destruction et fréquemment d’agression.

Et si au départ nous nous questionnions sur ce qu’est est-elle? En fait, la communication est un signal envoyé par un être émetteur à un être récepteur et qui provoque une réaction comportementale chez ce dernier. L’important dans la communication est que le message soit bien compris puisqu’ainsi, il provoquera la réaction escomptée. Ainsi, si le message est mal interprété, survient une réaction comportementale différente de celle attendue par l’être émetteur. D’où trouble au niveau de la communication.

Je suis certaine que la plupart d’entre vous avez déjà été témoins de discussions ou voire même de conflits entre humains dus au fait que certains mots prononcés avaient été mal compris ou mal interprétés.

Et il en est de même avec nos amis canins. Avec la difficulté additionnelle que nos deux espèces ont des codes de communication différents. Si vous rencontrez un chinois et que vous ne parlez pas mandarin, le langage par signe peut fortement vous aider si vous cherchez, par exemple, un téléphone. Il n’en est pas de même avec le chien. Le chien et l’homme ont des codes de communications très différents.

Il est entendu que le chien n’a pas la capacité de réflexion et d’analyse que l’humain possède. De plus, le chien ne peut produire que des comportements canins. En effet, le chien émettra avec l’homme les mêmes signaux qu’il utiliserait avec un compère canin. Il est donc de la responsabilité de l’homme de chercher à comprendre le langage de son compagnon.

D’abord, le propriétaire doit apprendre à reconnaître les différents signaux de communication émis par le chien et les raisons canines qui lui font utiliser ceux-ci. Il faut donc cesser d’interpréter de façon humaine, les messages émis par le chien.

Ensuite, le message que vous transmettez à votre chien doit être clair (verbalement clair, un message que vous savez qu’il comprend, parce que vous lui avez déjà enseigné) et congruent, c’est-à-dire qu’il ne doit pas comporter de doubles messages. Ex. : je suis en mozusse parce que mon chien vient de s’enfuir et je le rappelle avec de la colère dans la voix ou même si ma voix est mielleuse, tout mon corps traduit ma frustration. Ou encore je lui tape dessus au moment où il revient… Erreur, erreur, erreur. Vous désirez que votre chien revienne vers vous, ceci est le but de votre message. Il revient? Bravo mon bon chien, je te félicite, tu es revenu, tu as bien répondu à mon message. Et ravaler votre colère, vous n’aurez qu’à mieux le surveiller la prochaine fois! 😉 Et ne jamais oublier qu’il n’est pas parfait… et SURTOUT ne pas oublier que votre chien ne désobéit pas à vous, mais plutôt à un conditionnement que vous lui avez appris.

Ainsi, si vous désirez vivre une bonne relation il est essentiel que vous connaissiez les bases de la communication avec votre animal. Il vous sera éternellement reconnaissant des efforts que vous ferez pour le comprendre et votre relation ne s’en portera que mieux.

Pour vous y aider, je vous conseille les deux volumes suivants :

Turid Rugaas : « Les signaux d’apaisement. » Maintenant disponible en français. Vous trouverez également plusieurs informations sur le Net.

Alexandra Horrowitz : « Dans la peau d’un chien ». Disponible en français.

Danielle Godbout est coach en comportement canin à Québec. Ses interventions sont basées sur le modèle éthologique et celui de l’analyse appliquée du comportement (ABA). En 2014, en compagnie d’une collègue, Brigitte Tardif, elle a ouvert une école de formation en comportement canin qui s’adresse à tous les propriétaires de chiens. Danielle est une véritable passionnée du comportement . Son principal objectif est d'aider les humains et les chiens à vivre ensemble et en harmonie. Elle a à cœur d'aider les chiens jugés «différents», ceux qui ne correspondent pas à l'image de « Lassie ». Sa petite Keena, une petite chienne Carlin qui avait été abandonnée pour sa différence, l’a poussé à s’ouvrir à une meilleure compréhension de ces chiens qu’on croit connaitre et qu’on connait pourtant si mal. Danielle a été formée principalement par la Dre Susan Friedman (professeure en psychologie), Jean Lessard (éducateur canin et comportementaliste), Richard Beaudet (éthologue), Michel Chanton (éthologue) et Dr Joël Dehasse (vétérinaire-comportementaliste). S’ajoutent à eux, les Chirag Patel , Simon Gadbois, Roger Abrantes , Kathy Sdao, Patrice Robert et Sonia Leblanc.

Laissez le premier commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.