Occuper son chien intelligemment, suite…

L’activité physique : courir, sauter, nager, jouer….que ce soit en hiver ou en été, c’est vital toute l’année !!!

L’activité physique est essentielle pour le bien-être tant physiologique que mental du chien. Quand on parle d’activité physique, il ne s’agit pas simplement d’une marche en laisse. En moyenne, un chien est 18 fois plus résistant qu’un être humain à l’effort physique. Par conséquent, il est pratiquement impossible d’épuiser un chien en bonne santé, faisant un minimum de sport quotidiennement, et ce, en dehors de considérations médicales particulières. De plus, bien que certaines précautions s’appliquent, notamment pour les très jeunes chiots, et pour les chiens âgés, l’exercice physique est indispensable à toutes les périodes de l’année, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, et ce, au minimum, 30 minutes par jour, tous les jours.

Astuce : Durant la promenade ou la période de jeux, demandez quelques tours à votre chien. Exemple : entre deux lancés de frisbee, demandez à votre chien d’exécuter trois gestes déjà appris (assis, couche, debout…), puis augmentez le
niveau de difficulté au fur et à mesure que cela devient trop facile, votre chien se fatiguera plus vite et plus intelligemment !

L’activité intellectuelle : chercher, réfléchir, discriminer des objets, exécuter des tours….travailler en tant que chien d’assistance, être partenaire en zoothérapie…

L’activité intellectuelle est souvent très peu utilisée, hors elle est essentielle afin de garder le chien toujours alerte et en éveil. Chaque chien a besoin de réfléchir et d’utiliser ses facultés cognitives pour apprendre de nouveaux tours, pour être à même de mieux comprendre l’environnement qui l’entoure et pour mieux s’adapter. Qu’il s’agisse de l’obéissance de base ou d’un entrainement plus poussé (Agility, Freestyle…), tous les prétextes sont bons pour apprendre quelque chose de nouveau à votre chien. N’oubliez pas que l’apprentissage se fait en deux fois seulement, même s’il doit être renforcé par la suite, alors qu’un contre-conditionnement nécessite plus de 1200 fois. De plus, le chien possède des capacités d’association entre les mots et les objets pouvant aller jusqu’à 300 mots différents (vérifiés et testés), et plus de 1000 supposément. Cela nous laisse donc un large éventail de choix.

Savez vous que 5 minutes d’apprentissage et d’activité intellectuelle, sont équivalentes à 50 minutes d’activité physique ? Pour autant les deux sont nécessaires pour avoir un chien équilibré.

A RETENIR

1/ Offrez une activité à votre chien avant qu’il ne s’en trouve une !
2/ Si vous souhaitez diminuer une activité, augmentez en une autre !
3/ Chaque activité correspond toujours à un besoin, à vous de trouver lequel, et d’y répondre !
Références:
« Tout sur la psychologie du chien », Joel Dehasse
« AIICA, modules 1 à 5, volet canin », 2012, Richard Beaudet
« Formation comportement canin », 2010 Jean Lessard

Comportementaliste Praticienne et Coach Certifiée en comportement animal (chiens-chats), elle offre deux services complémentaires : - consultations, cours d’éducation canine et conférences pour le public, et - conférences et formations spécialisées pour les professionnels du milieu animalier Ses méthodes positives sont basées sur l’éthologie appliquée, la psychologie expérimentale et la biologie animale.

1 Comment

  • […] L’activité physique : courir, sauter, nager, jouer….que ce soit en hiver ou en été, c’est vital toute l’année !!! L’activité physique est essentielle pour le bien-être tant physiologique que mental du chien.  […]

Laissez un commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.