Votre chien fait de la protection de nourriture? Ne faites pas comme Cesar Millan!

La semaine dernière, j’ai reçu un appel d’une dame qui désirait me rencontrer. Elle m’expliquait que son boston terrier, Whiskey, était agressif lorsqu’elle s’approchait de son bol de nourriture et que ce comportement l’inquiétait. Elle en avait parlé à son vétérinaire qui lui avait dit qu’il s’agissait probablement de protection de ressource.

J’ai évalué le chien cet après-midi et l’hypothèse du vétérinaire s’est vue confirmée. Dès qu’on s’approche de sa gamelle à moins de 2 mètres, Whiskey accélère en mangeant, il grogne et il montre les dents ; inutile de dire qu’il aurait pu mordre si on était allé plus loin. Bref, il fait de la garde-bouffe, comme on le dit dans le jargon. Fort heureusement, il n’y a pas de jeunes enfants dans son entourage immédiat. Ces derniers, ne connaissant pas la situation et en ignorant le fait que Whiskey communique clairement qu’il ne souhaite pas que l’on approche quand il mange, auraient pu se faire mordre.

En discutant de mon protocole de traitement basé sur le conditionnement, la cliente se dit un peu confuse. Elle a visionné une vidéo de Cesar Millan sur internet et sa méthode est très différente de la mienne. Je connais bien la vidéo… Dans cette dernière, Cesar Millan ignore les signaux d’apaisement du chien, le provoque et finit par se faire mordre. Un triste spectacle que je me garderai de commenter…

Il faut savoir que bien qu’il existe quelques méthodes qui puissent différer pour traiter un problème de possession de nourriture chez le chien. Il n’y en a aucune qui ressemble à celle de Cesar Millan…  L’objectif devrait  toujours être le même : on désire que le chien associe la main de l’humain à quelque chose de positif, à quelque chose qui va lui apporter du… bonheur ! On doit le « reprogrammer » en quelque sorte. Je ne vais pas vous cacher que le processus peut être long et qu’il faille travailler de façon structurée, mais on y arrive ! Pour les intéressés, Jean Donaldson a un protocole vraiment efficace dans son livre « Mine ».  Tout est bien détaillé et on commence en nourrissant le chien à la main, croquette par croquette. Jamais on ne cherche à le confronter. De faire le contraire serait de nuire au traitement en démontrant au chien qu’effectivement nous sommes une menace.

En lisant ce texte, vous êtes sans doute nombreux à vous demander s’il faut toujours agir lorsqu’on a un animal se montre possessif de sa nourriture. Je le suggère fortement et on se doit de le faire si on a de jeunes enfants qui demeurent à la maison. Un chien « garde-bouffe » est toujours sur ses gardes lorsqu’il mange et peut réagir s’il se sent menacé.  On peut bien sûr choisir de gérer l’environnement, mais si on apporte pitou un peu partout, cela peut devenir plus compliqué. La cliente dont je vous parle en début de billet aime beaucoup que son chien l’accompagne et comme elle désire éviter tout incident, elle préfère travailler sur ce comportement. C’est un peu ça prendre ses responsabilités…

Je vous donne un petit conseil en terminant. Vous avez un chiot ? Travaillez en prévention. Approchez-vous régulièrement de sa gamelle lorsqu’il mange et ne vous gênez pas pour y ajouter une ou deux croquettes. Autre chose, s’il semble inconfortable ou grogne en la présence d’autrui lors qu’il mange respectez le ! Et éloignez-vous pour lui lancer des croquettes, il comprendra plus rapidement à quel point vous n’êtes pas une menace pour son bol alimentaire. On ne peut jamais garantir qu’un chien ne deviendra pas possessif de sa nourriture, avec les humains, comme avec les autres chiens, mais on peut tout de même mettre les chances de notre côté. Vaut mieux prévenir que guérir…

Et surtout, n’appliquez pas les techniques de Cesar Millan. Je vous jure que vous n’allez rien régler et que vous risquez, comme lui, de vous faire mordre…

* « Mine! » est un livre de Jean Donaldson publié en 2002 par Dogwise Publishing.

 

Co-fondateur du blogue www.encompagniedeschiens.ca, Michel Lacasse est éducateur canin et chroniqueur-radio en comportement canin. Ses méthodes de travail sont axées sur le renforcement positif.

4 Comments

  • Répondre août 2, 2016

    Neo

    Très intéressant votre approche, d’ailleurs dans son livre « La méthode César Millan » il explique votre méthode de nourrir le chiot avec la main et même de temps en temps les gros afin d’associer la main à un sentiment positif.

    Je rejoins Konaté dans son commentaire. Un chien qui a déjà pris le plis de domination de sa gamelle et de son repas nécessite une approche différente de celui de l’apprentissage de la nourriture. A ce stade je pense que sa méthode est plutôt bonne même si il le précise lui-même (I didn’t saw that coming = je n’ai pas vu venir ça)

    Comme quoi, on apprend toujours avec les chiens 😉

  • Répondre juin 30, 2016

    Konaté

    Il faut savoir aussi que césar fait un redressement de comportement de chien difficile et en aucun cas il n’a exige de personnes d’utiliser ces méthodes

  • Répondre avril 13, 2014

    Isabelle Lemieux

    Merci pour le beau blogue.
    Jack et moi on aime bien vous lire.

  • […] La semaine dernière, j’ai reçu un appel d’une dame qui désirait me rencontrer. Elle m’expliquait que son boston terrier, Whiskey, était agressif lorsqu’elle s’approchait de son bol de nourriture et que ce comportement l’inquiétait. Elle en avait parlé à son vétérinaire qui lui avait dit qu’il s’agissait probablement de protection de ressource.  […]

Laissez un commentaire

Question de sécurité anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.